La Maison des Habitants

1.123 m² / 1.690.000 €HT

Maître d’ouvrage Ville de Mérignac

Equipe (base loi Mop)
Oteis / 180 degrés

Programme Centre socio-culturel agréé CAF /espace de restauration / salle polyvalente / annexe de la mairie

Concours Mai 2018 (non retenu)

crédit images François Hennequin

Fiche projet

L’esplanade de la chapelle Sainte Bernadette est une invitation à un ailleurs : l’enfilade des pins, les larges rues, les trottoirs amples. Ici la part du vide semble se dilater. A l’est, la chapelle, au nord et à l’ouest des maisons immergées dans des jardins, au sud la « Maison des Habitants » et au travers, le square arboré.
Hier monolithe de béton opaque, aujourd’hui elle est une respiration pour la place et le quartier. Aujourd’hui, son socle au rez-de-chaussée, laisse entrevoir la vie de cette « maison » et celle du square plus au sud à travers de larges baies vitrées.  Une vêture de bois se déploie aux quatre vents et forme des auvents protecteurs et accueillants.
Derrière cette nouvelle peau aux couleurs vives et chaleureuses, de larges ouvertures horizontales renforcent le dialogue avec la place, la cime des pins, les habitants en activité à l’extérieur.

La qualité du bâtiment existant tient dans ses proportions allongées avec de grandes hauteurs de niveau, de larges fenêtres à l’étage ouvertes sur les arbres de part en part. Cette qualité tient aussi de l’affirmation de son identité comme bâtiment public structurant dans le quartier.
La nouvelle « Maison des Habitants » prolonge et augmente ses caractéristiques fortes en implantant une modeste extension sur le flanc ouest du gabarit existant. Libéré de coursives, le bâtiment offre une relation directe entre la rue et les activités qu’il abrite. La dynamique de toiture de l’extension permet de redonner une échelle plus « habitée » à la façade nord.

La métamorphose est forte dans son expression architecturale. Cette grande halle de marché rouge sanguin à l’écriteau rose pâle, revêtue d’une jupe de bois préserve dans son intérieur les qualités spatiales déjà présentes. « La maison des Habitants » est en tenue de bal, prête pour célébrer la vie des habitants de Mérignac Arlac.

Pour résoudre la complexe question de la distribution, la proposition s’inspire largement du fonctionnement actuel de CSC Arts et Loisirs : certains espaces sont traversés pour accéder à d’autres. Cette dynamique des flux permet de maintenir actif le lien entre l’ensemble des activités. Les rencontres se font dans le hall, les lieux d’activités ou encore sur les abords du bâtiment, à l’abri du auvent…
Cette distribution peut être soulagée par beau temps via les accès autonomes extérieurs en périphérie du bâtiment. Cela génère de fait une certaine autonomie des différents éléments du programme.

Par ce fonctionnement, les volumes traversants, largements ouverts sur la place Sainte Bernadette au nord et le square au sud, sont préservés. Le rez de chaussée est augmenté d’une nouvelle capacité d’exploitation.

Le hall d’entrée est le point de contrôle de tous les flux. Il distribue à l’ouest la mairie annexe et le bureau permanence, à l’est la cuisine partagée ouverte au sud, la salle polyvalente et le restaurant en enfilade. à l’extrémité est on trouve la cuisine existante inchangée à laquelle viennent se rajouter les locaux du personnel, le bureau cuisine, un bloc sanitaire et des rangements. à l’extrémité ouest, la salle de musique et la salle de bricolage donnent toutes deux sur un espace extérieur libre d’appropriation bordant « La Maison des Habitants ».

Depuis le hall, un escalier se déroule pour desservir à l’étage la médiathèque surplombant le volume d’entrée. Les salles des arts manuels propres et salissants sont desservies le long de la façade sud. Un dispositif de meubles préserve la pudeur des activités, tout en incluant le passant. Ce dispositif nous mène aux salles d’activités sportives précédées d’une zone vestiaire. Un escalier extérieur nous connecte directement sur la terrasse sud du rez-de-chaussée.

A l’ouest du site, une annexe abrite la chaudière bio-masse, le stockage extérieur et l’abri vélo. Elle est facilement accessible depuis la rue Marcel facilitant l’approvisionnement en pellets bois.