WAATSOTSWCLIY

Installation Sculpture
Bordeaux (33)

50.000 €HT

Maître d’ouvrage Biennale AGORA / Ville de Bordeaux

Equipe
Geoffrey Crespel, Julien Beau – Artistes

Programme réalisation d’une oeuvre sonore parmi trois installations dans le cadre d’un workshop proposé par l’association dauphins résidence pour AGORA, biennale d’architecture, d’urbanisme et de design de Bordeaux, d’après l’oeuvre Melancolia, par Albrecht Dürer, 1514

Livraison Septembre 2012

Page projet

“we are attempting to survive our time so we may live into yours”,
En 1514, Dürer grave Melencolia et dessine un polyèdre complexe représentant la pensée rationnelle face au chaos du monde.
En 1977, la NASA lance dans l’espace les sondes Voyager contenant le Golden Record, disque gravé d’échantillons sonores censés représenter la diversité terrestre et destinés aux vies extraterrestres.
En 2012, une sculpture sonore s’élève Place de la Bourse et diffuse aux passants une composition inspirée du Golden Record.

« Paysages sonores »,
L’installation sonore de la sculpture rhombique érigée Place de la Bourse à Bordeaux présente une composition faite de paysages naturels, de matières concrètes, de sons électroniques et de voix, symbole d’un patrimoine humain de sons qui nous entourent et que nous produisons. Cette composition originale est une œuvre ouverte. Par cycles d’une trentaine de minutes, elle se rejoue sans discontinuer et se développe de manière aléatoire. Pilotée par un patch MAX/MSP, cette musique électroacoustique est un chant mystique, un appel à notre conscience.

« we are attempting to survive our time so we live into yours » : Cette phrase est extraite du message envoyé dans l’espace par le Président des Etats-Unis d’Amérique Jimmy Carter dans le disque du GOLDEN RECORD.
Les quatre éléments (terre – eau – air – feu) : Espace urbain, rural, désertique, chaque lieu nous offre quotidiennement un florilège de sonorités issues de notre environnement moderne. La sculpture enferme ce qui manque en termes de patrimoine sonore : les sons de la nature, les éléments qui constituent notre Univers.
Solfège sacré : La synthèse sonore, ses sons électroniques ont été enregistrés selon un solfège ancien, neuf fréquences choisies nous révélant à tous divers états de notre conscience. Elles transcrivent à la fois un inconscient perceptif de notre environnement mais aussi elles se veulent comme une métaphore des propriétés architecturales du polyèdre.

Voix : Nous avons choisi des textes de Gilles Deleuze, de James Ballard, Günther Anders et Jimmy Carter.