Les Esteys de Gallieni

Logement Accession
La Teste de Buch (33)

5.000 m2 SP / 7.000.000 €HT

Maître d’ouvrage Linkcity

Equipe (conception / réalisation)
Bouygues Bâtiment CSO
TWO architectes / CETAB / Vanessa Leydier / C-3E

Programme 25 logements familiaux en accession diversifiée et 39 logements intergénérationnels «amaza», salle commune, locaux commerciaux, sente et jardin

Livraison 1er semestre 2018

+ Fiche projet

Situé au cœur même du centre ville de la Teste de Buch, ce projet emblématique est constitué de deux parties distinctes : la première est composée de 25 logements en accession côté Église, la seconde de 39 logements en résidence intergénérationnelle coté mairie, et intègre des commerces et des parkings en sous-sol. Au-delà de son articulation, le projet répond à l’architecture vernaculaire de l’Eglise Saint-Vincent d’une part, à celle de l’architecture contemporaine de la nouvelle mairie de l’autre. Les deux projets ont donc été conçus dans la différence afin d’offrir un ensemble varié et hétérogène répondant, de part et d’autre, à des contextes urbains opposés.

L’objectif clairement assumé était avant tout de ne pas créer un ensemble immobilier long et monotone au cœur même de la ville : leurs présences fortes se répondent et s’équilibrent et offrent ainsi un ensemble cohérent.

L’ensemble s’harmonisera autour d’un traitement paysager commun, poumon vert qui créera le lien indissociable entre ces deux édifices.

Le bâtiment côté Eglise tente de répondre à trois problématiques : tout d’abord à celle de mise en valeur de l’église Saint Vincent de la Teste. Ensuite il devra répondre aux différents gabarits des immeubles rue Victor Hugo et enfin à créer un dialogue harmonieux avec la faille végétale et l’ilôt méridional.

Les façades jouent sur l’alternance de trois teintes d’enduits lissés : d’une ambiance couleur sable côté Église, elles se transforment et s’affirment avec une couleur brune sur le volume vertical marquant l’angle de la sente, soulignant ainsi le cœur d’îlot arboré.

Cet îlot a la particularité d’être composé de logements collectifs et d’une maison en duplex faisant la transition avec le contexte urbain. Des cassures dans la volumétrie générale permettent ainsi une progression délicate d’une échelle urbaine basse et une autre plus haute.