Le mur et la hutte

Périscolaire
Saint-Genès-de-Fronsac (33)

52 m2 SHON / 78.400 €HT

Maître d’ouvrage Ville de Saint-Genès-de-Fronsac

Equipe (base Mop)
B.ing / Berti / Emacoustic

Programme Salle de restaurant et mur pédagogique

Livraison Septembre 2010

Carl Hurtin artiste – extrait de “doubles vues” 2014

+ Fiche projet

La cérémonie commence au soleil naissant, lorsque la lumière orientale embrase le bois de la salle à manger. Au creux de l’enclos se niche un pavillon de verre et de bois. Une feuille de métal couvre l’abri et souligne la limite de pierre ; un mur où se mélangent des jeux de matières, de couleurs, une surface d’expression pour les enfants.

Bordant la limite nord de la salle à manger et de la terrasse, une grille pédagogique, érigée tel un mur, donne une direction pour l’école et la commune de Saint-Genès-de-Fronsac. Un mur travaillé dans sa matière, son épaisseur, sa densité.

La grille se retourne, délimitant un enclos de nature qui libère une aire de jeux pour les enfants. Accessible par un portillon depuis l’arbre situé à l’ouest de la cuisine, les parents peuvent y récupérer leurs enfants en fin de journée. Composée de pierres calcaires, de bacs de bois pour la végétation aux couleurs et aux odeurs arc-en-ciel, cette clôture offre aussi des casiers, tantôt pour déposer les créations des enfants lors d’ateliers pédagogiques, tantôt afin de laisser libre cours aux messages publics, hors de l’enclos.

Depuis l’intérieur, découverte… La salle à manger s’ouvre sur un décor nouveau, le jardin devient un espace ludique. Un univers calme où les murs retrouvent leur blancheur. L’appel de lumière de la nouvelle salle à manger mène les enfants dans un espace aux teintes chaudes, bas sous-plafond. Le squelette de bois permet à la toiture de métal de s’étendre à l’avant, abritant ainsi la terrasse du jardin. Il se retourne en façade, rythmé par le jeu des transparences du verre omniprésent. Tel un peigne, un écrin nervuré, l’ossature de bois abrite le moment du repas des enfants. Le long de la salle à manger, un jeu d’ombres et de lumières anime la paroi perforée d’une multitude de trous, et complète le dessin du mur acoustique dos à la cuisine. Le plafond en voligeage procure des tonalités qui font écho à l’image tamisée des salons de thé.