Hôtel des Sports

Hébergement
Talence (33)

1.920 m² / 3.000.000 €HT

Maître d’ouvrage Région Nouvelle-Aquitaine

Equipe (base loi Mop)
IBC / Overdrive / 180° / Emacoustic / SICC

Programme Démolition et reconstruction d’un bâtiment d’hébergement et salles de classes

Concours Janvier 2019 (non retenu)

crédit images François Hennequin

Fiche projet

Ce nouvel Hôtel des Sports a pour ambition d’accueillir non seulement les étudiants secondaires et universitaires du CREPS, mais aussi les délégations sportives internationales.
C’est de son attractivité que dépend l’offre d’hébergement du CREPS.

A cet égard le bâtiment doit faire la démonstration discrète, mais néanmoins exemplaire, de la qualité architecturale de l’établissement sportif régional, au profit de l’accueil de résidents de tous horizons.

Pour répondre à ces préoccupations, le projet a été conçu pour venir s’inscrire le plus sobrement possible dans le parc d’hébergement du CREPS.

La première disposition a été d’éviter l’emprise des deux bâtiments existants voués à la démolition (Garonne et Gironde), pour au moins deux raisons :
– pour le maintien de 100% de l’activité des hébergements jusqu’à la livraison,
– pour la double économie générée par leur conservation partielle (économie de démolition et réemploi de la structure en guise d’aire de rassemblement).

Ces deux structures conservées viennent compléter les éléments architectoniques perceptibles dans le cheminement du parc.
Il s’agit de portiques en béton qui marquent certaines entrées ou des locaux vélos.

Par leur gabarit, ces structures ont un potentiel de rassemblement à l’échelle du CREPS, de l’ordre de l’agora, notamment en vis-à-vis du grand gymnase et de son extension future.

La minéralité et la massivité de l’édifice est une double réponse à la double préoccupation d’une dimension urbaine et d’une économie vertueuse.
Par sa compacité, le projet garantit la meilleure efficacité environnementale, mais fait aussi la proposition d’une offre d’accueil dense et complète.

En l’absence de masques solaires, la parcelle bénéficie d’un ensoleillement très important et cela même en période hivernale lorsque le soleil est bas. De fait, l’orientation principale Sud-est / Nord-ouest du projet permet donc de bénéficier d’apports solaires et lumineux conséquents.

La réalisation d’un seul bâtiment permet d’améliorer la compacité du projet et donc de réduire les déperditions de chaleur en période hivernale.
En période estivale, les espaces centraux ainsi que les circulations traversantes permettront de bénéficier des vents dominants et des différences de pressions entre deux façades opposées pour décharger thermiquement les espaces intérieurs.

Enfin la toiture végétalisée, utile à bien des égards, permet de préserver la biodiversité, favoriser la rétention des eaux pluviales et atténuer le rayonnement solaire reçu par la toiture en été.

Les ouvertures sont composées selon leur exposition au soleil. La variation de l’angle des façades introduit des nuances donnant sa singularité à chaque pan de mur.
Ainsi sur la façade principale se trouvent des variations du tableau, soit en saillie, soit au nu du mur quand il s’agit des fenêtres des chambres et plus ou moins saillant selon la dimension des percements.